CAM_5536

Edito : les Cyclorêveurs actuellement au Cambodge !

Cet « édito » restera en haut des messages, et donnera un fil conducteur à tous nos messages.

Nouveau sur le blog ? Visitez la page d’accueil pour en savoir plus !

New ! Choose your language :
FrançaisEnglish中文(简体)EsperantoDeutschItaliano日本語РусскийEspañolTürkçe

Comme nous vous l’annoncions dans notre précédent édito, Pascale nous a rejoint aux 4000 îles, juste avant la frontière Cambodgienne. Nous avons passé la frontière [presque] ensemble, pour nous rejoindre dans la première ville après la frontière : Strung Treng. 

Dans la ville, nous nous sommes débrouillés pour acheter avec Pascale un scooter, pour qu’elle puisse nous suivre sur la route ! En le revendant aux temples d’Angkor, la différence ne devrait pas dépasser le prix d’une location, tout en lui permettant d’aller n’importe où pendant autant de temps que l’on veut !

Le scooter trouvé, nous avons traversé le Mékong pour prendre une route peu connue du Cambodge, allant directement vers l’ouest, et passant par quelques temples Khmers isolés.

La route, en construction, n’était pas des plus intéressante dans un premier temps, jusqu’à ce que nous choisissions de nous aventurer sur des pistes pour « trouver » un temple important mais peu visité du fait de la difficulté d’accès : le Grand Preah Khan !

La piste était extrêmement difficile, mais l’objectif est finalement atteint : nous avons le temple pour nous !

Nous continuons ensuite vers Siem Reap, la ville « camp de base » des temples d’Angkor. Nous sommes accueillis royalement tour à tour par deux amis de Pascale : cela nous change de nos habitudes, mais ça fait du bien parfois !

Les temples d’Angkor sont vraiment très grands et  nombreux, et même avec le pass trois jours de visites, difficiles d’aller en voir beaucoup ! Nos vélos nous sont très utiles pour la visite du « petit tour« , mais nous prenons tout de même un tuk-tuk pour le grand tour, de plus d’une cinquantaine de kilomètres, puis carrément des mobylettes pour pousser jusqu’aux confins du site d’Angkor, le Phnom Kulen.

Ensuite, un bateau nous emmène sur le Tonle Sap jusqu’à la capitale, Phnom Pehn, que nous visitons pendant les derniers jours avant le départ de Pascale.

Ensuite, nous reprenons nos vélos pour descendre vers le sud, et vers la mer, que nous n’avons pas vu depuis… la Turquie, un peu plus d’un an auparavant ! Le séjour à la mer est très agréable, mais il est temps de retourner vers Phnom Pehn pour préparer nos affaires pour l’avion qui nous emmènera… en hiver, le vrai !

A bientôt pour les prochaines aventures au Japon !

3 réflexions au sujet de « Edito : les Cyclorêveurs actuellement au Cambodge ! »

  1. Ping : Edito : les Cyclorêveurs actuellement au Laos ! | Cyclorêveurs : Récits

  2. Tchegeun

    Salut les copains !

    ravi de voir que tout se passe toujours bien et que vous avez résolu votre question de transfert Asie du Sud – Japon !

    Vous ne repasserez donc pas par Shanghai, je vous souhaite donc bon vent jusqu’à ce qu’on se recroise en France, un de ces jours !

    Zaidian !
    Louis from Shanghai

Les commentaires sont fermés.