UZB_3935

Trois jours de folie !

Pour finir notre séjour à trois avec François, nous sommes arrivés à la ville de Guzor, au sud de Samarcande.
Nous y avons passé trois jours, le temps de s’organiser pour la suite, de visiter un peu les alentours et de se dire au revoir.

Nous sommes entrés dans la ville vers midi, en plein cagnard et sans avoir mangé. Nous nous sommes glissés dans les petites rues pour trouver un coin d’ombre sous un arbre. Après au moins 1h30 (un peu long n’est-ce pas ?), les habitants des maisons devant lesquelles nous nous trouvions ont émergé de leur sieste et se sont presque battus pour savoir chez qui nous serions invités !

Nous sommes donc arrivés parmi une bande de joyeux lurons : tous les voisins de la petite rue débarquaient pour fêter notre arrivée parmi eux, tout en prévoyant un gros gueuleton pour le soir même !

Le convertible salle à manger / lit, ça s’appelle un tapchan !


Le garçon de la famille, 11 ans environ, nous emmène faire le tour du bazaar et des lieux à visiter de la petite ville : nous sommes regardés avec des yeux éberlués par la population, qui n’a probablement jamais vu beaucoup de touristes autrement qu’en car…

Enfin, après tout ça, ça n’a pas loupé, tout le monde nous attend pour partager un bon plov bien gras, avec ce qu’il faut comme bière et vin pour diluer !

Préparation du plov, mais pourquoi ça baigne dans l’huile ?

Le lendemain matin, après une bonne nuit, nous décidons de suivre le conseil de nos hôtes et d’aller se promener près d’un lac artificiel a 20km de la maison. Notre petite promenade fût épique : entre autres, nous avons été poursuivis par un vieux fou dans un village soviétique, nous avons été contrôlé par des policiers en pleine cambrousse, ce pauvre Philippe (le vélo de François) a cassé sa chaîne, nous nous sommes baignés dans le lac au milieu des montagnes, et nous avons été accueillis par des russes, qui n’ont sans doute pas pu rentrer après la chute de l’URSS, pour un déjeuner surréaliste.

Dense comme journée, et ce n’était pas fini : le soir, à peine rentrés, c’est chez un des voisins que se déroule la soirée, et cette fois c’est à la Vodka qu’on trinque, un peu plus costaud !

Préparation des feuilles de vigne
Salute ! Les toasts sont innombrables !
Dance floor !
Lambada
Les enfants font aussi la fête jusqu’à pas d’heure ! Sans alcool, la fête est plus folle !

Enfin, le troisième jour, c’est à notre tour d’honorer nos hôtes : nous décidons de préparer un bon plat français : purée, tomates à la provençale et bœuf. Le résultat ne semble pas emballer les ouzbeks, peu habitués a priori a de tels plats : les assiettes ne se vident pas, et heureusement un plov venu d’on ne sait où leur évite la fringale !

Salon de coiffure

Merci à toutes les personnes qui nous ont accueillis chez eux pendant ces trois jours !

La smala !

One thought on “Trois jours de folie !

Comments are closed.