IRN

Récapitulatif Iran

Nous sommes arrivés par la frontière Irakienne, ou plus précisément du Kurdistan Irakien. Le début de l’Iran a été un peu difficile pour nous, car nous étions tombés malade : la tourista nous a rattrapé, après 6 mois de voyage ! Cloués sur place, nous avons été heureusement accueillis par une famille Iranienne qui a pris soin de nous. Après trois jours de repos, nous avons décidé de continuer notre route, mais de façon un peu particulière : sans les vélos !

Scandale, crieront les puristes du voyage à vélo ! Et oui, nous quittons (pour un temps) nos fières montures pour nous permettre de visiter ce vaste pays qu’est l’Iran, avec le peu de temps qui nous est accordé avec le visa.

Nous avons donc pris des bus, beaucoup de bus, pour rallier différentes villes mythiques : Esfahan, ancienne capitale et première destination touristique des iraniens, Yazd, petite ville aux portes du désert, Persepolis, palais majestueux  d’avant notre ère, et puis Shiraz, cité ancienne aux multiples attraits. Nous avons pu découvrir les multiples facettes de ce pays gigantesque !

Nous avons ensuite récupéré nos vélos et sommes allés à Téhéran pour nos démarches administratives de demandes de visas. Nos avons encore une fois été très bien accueillis, et nous passons un excellent séjour dans la ville cauchemar de nombreux cyclos. Nous avons beaucoup de chance une fois de plus, car nos hôtes nous font visiter la ville et les environs !

Notre planning pour la suite est on ne peux plus précis, les dates d’entrée et de sortie dans les prochains pays étant fixées par les visas.

Après Téhéran, nous avons pris un dernier bus vers Mashhad, puis nous nous sommes remis en selle (ou plutôt en siège !) pour notre plus grand plaisir !
Les rencontres et expériences sur ce dernier tronçon ont été intenses, notamment avec les nomades

En attendant, portez vous bien et ne croyez pas trop ce qui est dit à la télé !