DSC_4728

Nous avons passé le tunnel du Mont Blanc avec nos vélos !

En direct de l’Italie, voici le résumé de nos dernières aventures, depuis la débâcle du col du petit st Bernard !

Avant de commencer, une petite illustration allant avec le titre. (photo non contractuelle)

Nous vous avions laissé au Mac-Donald de Megève, plein de désespoir devant le temps qui ne nous laissait aucun répit. A la fin de notre séance film, bien tranquilles sur notre table de 6, nous nous sommes résignés à acheter tout de même un petit menu pour justifier notre sitting de quatre heures dans l’établissement : le Big Mac était à la hauteur de mes attentes, tout affaissé et pas cuit, mais par contre Eglantine était un peu déçue de son Cheeseburger, qu’elle attendait un peu plus gros
Enfin bon, ce ‘repasdans le ventre, nous avons pris notre courage à deux mains pour partir malgré la pluie qui continuait à tomber. En quittant Megève, nous sommes sortis du nuage (et de sa pluie) dans lequel nous nous trouvions pour arriver dans une sorte d’espace inter nuage, où nous voyions seulement les montagnes à notre hauteur, mais rien au dessus ni en dessous. Une photo sera plus parlante :

La descente a continué, car pour aller vers Chamonix il faut déjà descendre tout en bas avant de remonter (on est quand même dans les Alpes !). La remontée fut longue et pénible, agrémentée de regonflages et de poses de rustines sur le vélo d’Eglantine
Malgré la difficulté de cette montée, nous sommes passés par de très jolis villages et des petites routes bien sympathiques.

Nous ne sommes pas allés jusqu’à Chamonix finalement, car le tunnel se trouvant avant la ville, c’est mieux de s’arrêter avant (et puis surtout on était juste trop crevés pour continuer, puis il commençait à se faire tard, donc voilà…). On a sonné a quelques maisons dans la stationLes Houchespour finalement tomber chez une dame très gentille qui nous a accueilli dans les combles de son chalet.

Mais tout ça ne vous éclaire pas sur ce que vous attendez touscomment avons-nous fait pour passer le tunnel du Mont Blanc avec nos vélos ?

Nous avions prévu de faire du camion-stop, comptant sur le charme d’Eglantine pour amadouer de gentils camionneurs, et charger nos vélos dans leur remorque pour passer tranquillement le tunnelce qui nous aurait pris pas mal de temps, surtout vu le faible trafic du tunnel ce jour là. Heureusement nous n’avons pas eu à tenter l’aventure.
Mais comment alors ?

Et bien figurez-vous que, profitant d’un moment d’inattention des policiers, douaniers et employés du tunnel, nous avons réussi à glisser nos vélos dans une bouche d’aération du tunnel de secours, puis, esquivant les caméras de surveillance… 那好吧, ca ne s’est pas vraiment passé, comme ça, mais on peut garder l’idée pour l’adaptation à Hollywood de notre périple non ?

Et bien par une chance inouïe, Martine, chez qui nous étions logés aux Houches (faire la liaison malgré le h pour ne pas passer pour un touriste, ndlr) nous a proposé de nous accompagner en voiture (vive la Renault Espace !) de l’autre côté ! Nous n’avons pu refuser un plan de sauvetage si généreux, et c’est donc sans difficulté aucune que nous avons fini par traverser les Alpes ! (et cette fois, même si cela peut paraître un peu too much dans un scénario par exemple, c’est véridique ! Martine merci encore pour ce coup de pouce !)

PS : Pour la petite histoire, en passant devant la route qui menait au col du petit St Bernard côté Italien, celui-ci était indiquéOuvert‘ (argh) ! Nous aurions donc pu monter à La Rosière, ou nous avions une étape prévue, attendre un ou deux jours que le temps se dégage puis passer tranquillement, comme nos hôtes d’Albertville nous l’avaient conseillé. Des conseils avisés, mais dont le pessimisme des habitués du barLe Terminus” (c’était prédestiné) de Moûtiers a eu raison.
Enfin bon, l’essentiel était de traverser, et c’est chose faite, puis cela nous a permis de faire des rencontres très agréables !

Voici donc pour la traversée des Alpes, nous relaterons les nouvelles aventures des cyclorêveurs en Italie dans d’autres posts !

A bientôt !

One thought on “Nous avons passé le tunnel du Mont Blanc avec nos vélos !

  1. Anonymous

    Et ben dit, c’est bien dommage tout ca ! J’imagine que vous auriez été ‘fin bénache à La Rosiere.. Anyway, ca y’est la France est quittée !

    Bon Vent officiel, des Français alors
    Lou² / Tchegeun

Comments are closed.