IRN_1982

Иран : fonctionnement des boulangeries

Petit flash back pour un article que nous avions oublié de poster, à propos des boulangerie d’Iran !

Cela mérite en effet un petit article, leur fonctionnement étant quelque peu différent de ce dont a l’habitude en France et dans d’autres pays.

Le pain est préparé devant tout le monde, dans la pièce unique de la boulangerie

Leur spécificité est la suivante : le pain est fabriqué en flux tendu. Les pains ne sont pas cuits à l’avance, les boulangers n’en préparant qu’une petite quantité à la fois, qui part quasi instantanément avec les gens qui font la queue. L’avantage est que le pain est bien chaud, mais cela implique de faire la queue à chaque fois, ou d’attendre l’heure de la prochaine fournée…


Petit cours de fabrication de pain à l’iranienne :


Faire une boule de pâte, puis l’aplatir sur la table
Avec les doigts pleins de farine, faire des petits trous et des petites bosses dans la pâte

Cette technique donne un mix entre du pain croustillant (au niveau des trous) et moelleux (au niveau des bosses) : c’est excellent, et je sais de quoi je parle en matière de pain !
Par contre, la durée de vie de ce pain et très faible : une fois froid, cela devient très vite soit très sec soit tout mou… D’où la nécessité de ne faire que des petites fournées !

Mettre le tout sur la plaque tournante passant dans le four : au bout de trois tours, c’est cuit !

Le four tournant, fonctionnant au gaz, ne nécessite pas de préchauffe, et semble très efficace : le temps de mettre les derniers pains sur la plaque, les premiers sont cuits : pas de temps mort !

Les pains chauds trouvent tout de suite acquéreurs !

Petit cours supplémentaire d’une vielle dame à Eglantine, pour lui montrer comment emballer le pain dans un sac plastique puis faire le noeud !

Malheureusement, tous les pains iranien ne sont pas de ce type, et nous en avons goûté d’autres, très fins, ressemblant à du carton, que nous n’avons pas trop aimés…