TJK_5184

Murgab, la grande ville du Kirghizistan, et lac Karakul

Après lagrande ville”, Murgab, un petit obstacle à passer :
Ca se corse : un col à 4655m se profile, et à cette altitude, on ne fait pas trop les malins !

Nous faisons donc le plein de nourriture et de benzine avant la grande ascension.

Ville de Murgab, en plein bazaar : tous les magasins sont installés dans des containers reconditionnés !

Ne pas chercher de station service comme un peu partout ailleurs : il s’agit ici du container marqué A3C !

Nous passons sur les difficultés du col, pour insister sur la jolie descente qui le suit :

Nous arrivons ensuite au lac Karakul, visible au loin depuis une vingtaine de kilomètres.


Lac Karakul, d’une couleur éclatante par beau temps. Malheureusement pour nous, le temps commençait à se dégrader un peu

Sur les bords du lac, on trouve un petit village peuplé essentiellement de yaks, de moutons et d’ânes, mais on y a quand même rencontré des gens : des Kyrghyzes essentiellement, alors que nous sommes au Tadjikistan. En effet, nous apprenons que le millier d’habitants sont kyrghyzes, sauf la vingtaine de militaires tadjikes qui habitent dans l’énorme garnison soviétique abandonnée au trois quart.


Comme à la playa !! Le temps n’a malheureusement pas permis à Eglantine de piquer une tête !

Attaque de nuage au dessus du lac : notre nuit près de celui-ci ne les a pas dissipés, et c’est sous un ciel gris que nous continuons notre route vers le Kirghizistan
Vue du lac depuis la tente

Les yaks paissent juste à côté de notre tente !

Les yaks ont des couleurs fashion !

Ils font quand même un peu pitié, avec leur laine qui se détache

Corne de bête, sur le bord de la route !


Bon, et puis ça n’a pas grand chose à voir, mais entre temps, on danse un peu ! (En fait, on aurait dû poster cette vidéo dans l’articleBarage au check point : flic ripoux en vue !”, mais disons qu’on fait bien ce qu’on peut !