Category Archives: (f)utile

UZB_3241

(f)utile : la restauration intérieure

Dans la mosquée de Bibi Khanum (la femme d’Amir Temur, le héros national ouzbek), à l’extérieur, c’est comme ça :

Devant la mosquée, vous apercevez un immense porte Coran en pierre

Allez, c’est beau, dîtes-le !


Mais à l’intérieur, c’est un peu différent

Nickel le gros coup de béton !

On peut se cacher tout entier dans la fissure

On dirait que les soviétiques sont partis trop tôt, ils n’ont pas fini de tout restaurer. Maintenant, le gouvernement a eu beau appliquer des tarifs 15 fois supérieurs pour les étrangers, visiblement, ça ne suffit pas pour restaurer.
Enfin, à quoi bon restaurer l’intérieur du bâtiment que personne ne voit, l’important c’est l’apparence extérieure, n’est-ce pas ?
Pour leur défense, la ville a quand même subit un énorme tremblement de terre et c’est déjà assez miraculeux que tout cela soit resté debout !

UZB_3099

(f)utile les réfrigérateurs ?

Pourquoi réfrigérer la viande quand elle est si bien dehors par 30°C ?

Depuis un moment, on voit les vaches se faire égorger sur le bord de la route, les boucheries en plein air et les animaux à vendre encorevivants”.
Mais en Ouzbékistan, c’est particulièrement intense, peut-être à cause de la chaleur qui commence à se faire sentir et l’odeur que dégagent les bouts pendus aux crochets dans les bazaars
Nous n’avons pas demandé si les mouches sont fournies avec la bidoche, mais il semble qu’elles soient tout à fait à l’aise par ici !
Bon ap’ !

TUR_8510

Un rétroviseur, (f)utile ?

Sur nos beaux vélos couchés, malgré l’agilité que nous développons au bout de 4 mois à cavaler, nous avons un peu de mal à regarder en direct derrière nous.
C’est la raison pour laquelle nous sommes partis équipés de petits rétroviseurs. Petits, légers, suffisamment éloignés du guidon pour voir au delà des sacoches et positionnés de sorte que nous ne soyons pas gênés pour tourner, bref, des petits bijoux qui ne payent pas de mine, mais qui sont indispensables !

Mais voilà, un jour est venu où il a fallu qu’Eglantine se fasse une raison. Son rétro a disparu. Nous préférons croire qu’il est tombé, même si l’hypothèse d’un vol est très probable.

Quoi qu’il en soit, nous nous sommes aperçus de l’importance deschosesque nous avons avec nous.
Renaud le rétro n’est pas le premier, il y a aussi Bécassine la bassine, que nous avons sûrement oubliée à l’une de nos étapes et qui était pourtant bien utile pour les lessives (Que nous faisons maintenant dans notre poêle !), Hilaire la cuiller rouge, malencontreusement cassée en deux dans un duel Eglantine-Nutella trop froid, mais heureusement, il nous reste Robert la cuiller verte !
Voilà, tous ces petits copains de route que nous perdons au fur et à mesure, en plus de nous causer de la peine, nous donnent du fil à retordre !

Pour Renaud le rétro, Guilhem l’ingénieur a essayé d’en fabriquer à nouveau à l’aide d’un bout de rétro de camion, un morceau de bois de mandarine, un peu de scotch et un serre-joint. Et bien ce n’est pas évident, et même si ce n’est pas encore tout à fait au point, voilà ce que ça donne !

Bref, pour le moment, mon rétro, c’est Guilhem, que je n’appelle pas Renaud pour autant rassurez-vous !

GRE_6512

The douche !

Premier du genre : un article (f)utile.
Il y en aura d’autres, l’idée est de montrer un peu ce qui faisait partie de notre quotidien avant de partir et dont on se passe plus ou moins bien.

Ici, on vous parle de douche ! Enfin, Eglantine parle de douche, parce que Guilhem met à profit son auto-wash surpuissant !

Alors voilà, à ce moment là, nous sommes au pied de la frontière turque, et nous n’avons pas pris de douche depuis Thessalonique, soit depuis environ une semaine.
Nous avons des vêtements anti qui-pue, nous avons un gant de toilette, pour le plus important, mais restent les cheveux et ça commence à gratter la tête entre les mèches de cheveux collées au crâne

Alors voilà, il a fallu laver tout ça. Ça se passe en pleine cambrousse grecque, sous le petit filet d’eau qui sort de la gourde 6L accrochée à un arbre sous le soleil couchant. Alors bon, j’avais l’habitude des douches froides à Morvillars et de la douche extérieure à Rothéneuf, mais les deux en même temps, c’est encore plus taré !

La preuve en image ET vidéo !!

Ça vaut presque la douche de Rothéneuf sur le plan du panorama !

Le visage, c’est facile !

Les cheveux et le crâne, c’est plus dur !

Ouf, c’est terminé !

Je n’aurais jamais dû faire ce sondage qui me condamne à me laisser pousser les cheveux jusqu’à la fin du voyage pour avoirune natte à la Pocahontas parce que c’est trop mignon”. La douche à l’eau froide par 2 degrés me le fait regretter !!