DSC_5023

Chateaux d’Italie (pictures inside)

En Italie, ils aiment bien faire des châteaux. Des petits, des grands, des beaux, des moches, des vieux, des récents, etc… En gros, dès qu’il y a une montagne ou même un colline, il faut mettre un château dessus.

Celui-ci par exemple, vu au bord d’une route, de loin. Mais même de loin, il est déjà imposant. D’autres, de tout près, sont absolument ridicules (ça doit faire bien de mettre une tour fortifiée à son pavillon tout neuf ;). Me refusant à prendre des photos de trucs trop moches, on aura donc pas d’exemple illustré, mais je vous laisse imaginer.

Une autre catégorie de château que l’on peut trouver en Italie est celle des villes fortifiées. On vous en avait montré un exemple dans un post précédent :

Là ça commence à avoir de la gueule, car il y a moins l’effet “cheveu sur la soupe” au milieu de rien.
On a rencontré, au détour de nos détours, des châteaux et des villes magnifiques, dignes du mont St-Michel parfois, comme Castell’Arquato :

L’entée annonce la couleur : superbe porche avec des dessins d’époque (laquelle?), et montée à 10% dans la ville.

Une des tours, dominant la plaine. La vue est un peu décevante, à cause de cette éternelle “brume de beau temps” qui nous a suivi quasiment tout au long de l’Italie… On remarque aussi les drôles de créneaux, qui sont tous en V ici, ils ont du se passer le mot.

L’intérieur de la ville regorge de petits endroits charmants, comme ce petit cloître, les rues ou maisons ci-dessous :

Toute la ville est très bien entretenue, et vaut vraiment le coup d’œil !

Quelques autres photos prises dans la ville :

A la période où on l’a visité, il n’y a pas un chat dans toute la ville, mais on imagine bien le monde en pleine saison…

En fait, le seul problème avec cette ville, c’est les gens qui l’habitent, qui nous ont envoyé #@!#er quand on a demandé un bout de jardin pour la tente… des refus catégoriques, où des vagues tentatives pour nous trouver des terrains tout aussi vagues… Pour vous dire, on a finalement planté notre tente sur une toute petite entrée en pierre, où la tente ne passait pas en longueur ni largeur…

On bloquait donc la porte du monsieur qui nous a “acceptés”, et on a essayé de pas trop écraser les fleurs sur les côtés… Le tout sous la pluie pour couronner le tout ! Bon au moins on a pu faire une jolie visite !

Et enfin, dans les différentes catégories de châteaux, il y a les mastoques :

Du solide !

Et voilà, c’est enfin la fin de cet article de fond sur les châteaux Italiens !