UZB_3108

Samarcande

Nous avons visité la ville de Samarcande quelques jours, voilà nos impressions !

Et ouai, on atteint les 9 000 en arrivant dans la ville, il nous a manqué 500 m pour prendre la photo devant les gros bulbes bleus…

Bon, au-delà des kilomètres, on a surtout vu des bâtiments assez incroyables !

En posant devant le Registan
Tout beau tout propre, jusqu’au dernier brin d’herbe
Négociation dure dans les ateliers cachés des medersas

Le bling bling de l’Islam des temps anciens restauré par les soviétiques, waouh !

Notre coup de cœur : « l’allée des mausolées » (en vrai ça ne s’appelle pas comme ça, mais c’est trop compliqué pour se souvenir…)

Tournage dans ce magnifique endroit !

Le carrelage de votre prochaine salle-de-bain ? classe !

C’est un peu grâce à lui que nous avons apprécié l’endroit. C’est le mollah d’ici et il nous a fait découvrir ces mausolées à sa façon, plein d’émotions et de convictions !

Timur a conquis des territoires jusqu’à l’Inde, d’où il a rapporté des éléphants. Il a fait utiliser l’ivoire pour décorer cette porte venue de Shiraz !

Les coupoles

A l’intérieur d’un mausolée, les décorations sont tout aussi travaillées

Toujours cette mise en scène de la nature et de l’eau qui coule, signe de prospérité dans ces pays arides

Notre visite a durée jusqu’à la nuit, merci à notre guide impromptu !

Bibi Khanum

Touristes Vs cops
La porte de la mosquée Bibi Khanum est absolument gigantesque, voilà sur quoi nous sommes tombés en arrivant dans la ville !

Nous avons été touchés par la présence d’un passé aussi riche à travers ces monuments. Ce qui nous a un peu gêné, c’est que les étrangers doivent payer entre 12 et 15 fois le prix appliqué aux ouzbek…
Enfin, on a aussi essayé d’aller voir un peu plus loin que les monuments historiques restaurés, ça nous a d’abord mené au bazaar, assez populaire, mais tout de même très touristique.

Ici, même les pains sont bariolés !

Le bazaar de Samarcande, est énorme, il est ouvert tous les jours de 6h à 19h, trop bien !

Ça vend de tout partout !

Puis à la rencontre des enfants du quartier, le temps d’une bonne partie de foot !

Partie de foot en bonne et due forme, au pied de la mosquée !

On a gagné !

Et dans les quartiers un peu excentrés, comme l’ancien quartier juif. En circulant dans ces petites rues, nous avons un peu vu l’envers du décors. En effet, nous avons eu l’impression que les quartiers où vivent les vrais gens sont cachés derrière de grands murs en céramiques pour ne pas que les touristes puissent y accéder. En y pénétrant, nous y trouvons l’organisation des autres villes d’Ouzbékistan, sauf qu’ici, les maisons ne sont pas toujours en torchis.

Faut bien balayer la rue, il n’y a pas de camions pour nettoyer par ici !

Ensuite, il y a les immenses quartiers « soviétiques », avec leur avenues 2*4 voies où personne ne circule, et leurs grands bâtiments tout carrés bien nets. Mais tout est tellement large et vide que ça ne passait pas  avec l’appareil photo, même avec le fish eye !

2 réflexions au sujet de « Samarcande »

  1. Elsa

    Quels artistes ces Ouzbeks! et quels paysages! Ca donne envie d’aller voir ce pays. Merci pour vos photos qui sont toujours aussi chouettes!

Les commentaires sont fermés.