Petit village pittoresque en face

La Chine à vélo, c’est mieux par les montagnes !

Comment choisir son itinéraire à vélo en Chine ?

Nous l’avions un peu pressenti, mieux vaut éviter les plaines surpeuplées de la côte. Mais ce n’est pas tout : il faut éviter aussi au maximum tout ce qui peut ressembler à une plaine ou un plateau, car toutes les zones « accessibles » sont du coup très exploitées, ce qui signifie :

  • Routes nombreuses mais très chargées : bonjour le mal de crâne à la fin de la journée
  • Tout l’espace est soit cultivé, soit habité, soit rempli de déchets : pas pratique pour poser la tente
  • La poussière soulevée par cette suractivité sature l’atmosphère : cela rend la vue beaucoup moins sexy qu’elle ne pourrait l’être – d’autant plus que les plaines ne sont pas la panacée pour cela

Vous aurez compris pourquoi nous avons bifurqué vers les montagnes, ce n’est pas que nous sommes spécialement maso !

Dans les montagnes, tout est moins [sur]développé : les villages sont encore jolis, les routes de taille raisonnable, les usines moins présentes… Tout pour plaire ! Enfin tranquilles, nous disions-nous ! Cela ne nous était pas arrivé depuis la fin de la Mongolie Intérieure.

Et puis montagne, cela signifie montée, certes, mais aussi descente ! Nous avons eu droit à des descente d’anthologie !

Et dire qu’il y en a qui paieraient pour faire une descente comme cela, alors que nous c’est inclus dans le voyage ! 😉

Pour vous faire partager un peu ces petits moments de plaisir, j’ai pris l’appareil photo sur le ventre lors d’une descente, pour pouvoir prendre quelques photos lorsque la pente n’était pas très raide. [Pour plus d’immersion, allumez un ventilateur puissance maximale devant l’écran, et ouvrez bien la bouche comme nous, en répétant à chaque tournant « c’est ouf ! »]

Si les photos ne vous parlent pas plus que cela, essayez la vidéo :

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=2syWjRQnrZM]

Une réflexion au sujet de « La Chine à vélo, c’est mieux par les montagnes ! »

  1. Ping : Edito : les Cyclorêveurs en Chine ! | Cyclorêveurs : Récits

Les commentaires sont fermés.