JAP_7871.jpg

Kobe la nuit !

Nous sommes passés par Kobe, parce que la ville était sur notre route.

Nous y avons campé pour se donner un peu de temps pour découvrir un peu la ville.

Nous nous sommes faits réveiller par la police pour mangeage de choucroute interdit camping sur terrain loué au cirque du moment, avec demande expresse de quitter les lieux à l’aube.

Nous étions sur le point de renoncer au Japon, depuis que nous sommes arrivés sur Honshu, nous enchaînons déceptions sur rencontres policières, zones commerciales sur routes encombrées, rien de bon enfin…

C’est là que notre ange gardien est apparu ! Au petit matin, alors que nous rangions notre tente en pestant contre les gardiens du parc qui nous ont dénoncés et contre les japonais en général (on l’avoue…), Yoshi nous apporte des cafés bien chauds ! Ces deux canettes Suntory chaudement sorties du distributeur annoncent bien plus qu’un mauvais café au lait, c’est le début d’une aventures que nous ne sommes pas prêts d’oublier !

Yoshi nous a invités à entrer dans son univers, aussi simplement que les japonais sont maniérés en général, c’est dire !

JAP_7910Il nous a emmenés partout. Nous avons visité la ville dans ses recoins les plus charmants, entre cascades et maisons anciennes épargnées par le séisme de 1995. Certaines architectures nous rappellent que Kobe est l’un des premiers ports a avoir été ouvert aux occidentaux au début de l’ère Meiji.

Nous avons découvert comme cette métropole est prise entre mer et montagne, ce qui la rend proche de la nature : deux milieux bien différents qui ont l’habitude de se cotoyer dans ce pays !

JAP_7846

Nous avons goûté le fameux boeuf de Kobe, et pas dans n’importe quel restaurant, mais toujours sans chichi. Nous avons beaucoup apprécié.

Kobe

Aussi, comme nous avions bien besoin d’un bon bain (depuis une bonne semaine sans nous laver…), nous sommes allés dans un onsen. Un grand et beau, avec des bains électriques et des marmites de thé en plein air (pour se baigner dedans, et oui !), des jacuzzis et des saunas “mine de sel”; bref, un tas de trucs à expérimenter !

JAP_7945

JAP_7977Enfin, ce qu’on ne vous a pas dit, c’est que quand Yoshi nous a rencontrés, il était en train de retourner chez lui pour aller se coucher… Il tient un bar, le Bucci, et il vit la nuit ! Nous ne savons toujours pas comment il a fait pour nous emmener partout avec autant d’énergie. Nous, en ayant dormi une bonne nuit malgré les interruptions, en arrivant au bar, nous étions sur les genoux !

142D7000

JAP_7969Cet élan de générosité, Yoshi le partage avec ses collocataires Brandon et Spring qui nous ont accueillis pendant plusieurs jours. Nous avons expérimenté Kobe comme si nous y vivions pour de vrai ! Nous sommes rapidement rentrés dans le cercle “international” de ces gens japonais de sang, de langue, d’alliance ou de naissance, mais rarement les quatre en même temps !

Cet accueil et cette immersion dans un monde à part nous a redonné foi en notre expérience japonaise en plus de nous permettre de passer quelques jours à Kobe, au rythme de la nuit.

foot

Soirée

Merci à eux ! Vous êtes bienvenus en France quand vous voulez !

On vous laisse apprécier l’ambiance du Bucci en images ! On y voit notamment le fonctionnement des “immeubles à bars” de Kobe, qui compte de ce fait parmi les villes avec le plus grand nombre de bars du Japon !

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=eLn51O8bgWQ]

One thought on “Kobe la nuit !

  1. Pingback: Edito : les Cyclorêveurs actuellement à Tokyo ! | Cyclorêveurs : Récits

Comments are closed.