Archives de l’auteur : Guilhem

Saturday Night Fever in Tokyo : under heavy rain

Tokyo : Saturday Night Fever sous la pluie, même pas peur !

Le Japon a un peu les mêmes saisons que la France, mais en plus extrême ! Par exemple, quand il pleut, ce n’est pas un petit crachin, mais des sceaux d’eau en mode tropical ! Les tokyoïtes semblent habitués, et au moindre risque de pluie, tout le monde sors avec son parapluie. Quand la pluie se déclenche, cela ne les perturbe du coup pas le moins du monde. Exemple en image, un samedi soir : essayez d’imaginer la même chose à Paris, ce serait la panique !

Lire la suite

Geishas dans le quartier de Gion à Kyoto

Geishas

Les geishas, un autre mythe du Japon !

Nous sommes allés dans l’ancien quartier « réservé » de Kyoto, Gion, où à l’époque on se baladait avec un foulard sur le visage et un large chapeau : aujourd’hui, cela n’est plus trop réservé, mais l’on y voit sûrement plus de geishas qu’autrefois… Par quel miracle ?

Lire la suite

JAP_8782

Le Japon, pays des arts martiaux ?

En France, c’est surement l’une des premières choses qu’on imagine lorsque l’on pense au Japon : les arts martiaux japonais sont en effet extrêmement populaires en France, avec un nombre de pratiquants dépassant les 600 000 pour le judo seul par exemple !

Je m’imaginais alors tomber dans un pays avec des dojos traditionnels à chaque coin de rue, et un niveau de pratique incroyablement élevé… J’ai un peu déchanté, j’avais des attentes trop fortes ! Voici un aperçu de ce que nous y avons tout de même trouvé !

Lire la suite

navette

WTF : cosmonautes !

Nous nous étions doutés, avant d’arriver au Japon, que ce pays serait synonyme de surprises… On s’y habitue un peu, mais la première fois ça fait vraiment bizarre !

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=0c5T-_3LkVw]

Ils ont ça presque partout : ça compte beaucoup dans l’IDH ?

JAP_7291.jpg

La société japonaise : un modèle hétérogène

Nous avons passé un peu plus d’un mois dans ce pays, traversé une partie du pays qui n’est pas totalement représentative de son ensemble, mais nous pouvons tenter dès à présent de dresser un constat à propos de la population du Japon et de sa société :  l’adage “Le Japon, entre tradition et modernité” est avéré, avec toutefois une certaine nuance à mettre dans ces termes.

Cet avis n’est pas définitif et sans appel, il décrit seulement ma vision du Japon en ce moment, après un mois, en fonction de mes attentes et de ce que nous avons vécu jusqu’à présent : il reste du temps pour que cela évolue !