Category Archives: Technologie

Le voyage en numérique (1/2)

Sujet qui fait débat, faut-il partir high-tech ou low-tech pour un voyage au long cours ? Du genre “t’es un vrai aventurier ou pas ?“. Nous avions pris le parti du high-tech, c’était le côté un peu geek d’avant départ. Le ferions nous à nouveau ? Un peu moins sûr…

Dans tous les cas, voici ce que nous avions choisi, et pourquoi !

Continue reading

Capture

Nouveau look du blog : glop ou pas glop ?

Bonjour à tous les lecteurs/lectrices !

Le blog a évolué petit à petit depuis le début du voyage, mais là c’est un grand coup de balai sur les fonctions superflues et le design vieilli du blog qui a été entrepris !

Fini les bords blanc autour des images !

Le résultat me semble un peu plus gai, un peu plus perso (on peut mettre nos photos en fond, pour l’instant c’est les pamirs !) et plus navigable (liens vers d’autres articles du site) : un peu plus 2.0 quoi !

Qu’en pensez-vous, c’est finalement vous les principaux intéressés !?

J’attends vos commentaires et critiques !

freegate-logo

Censure du web, épisode 2

J’avais déjà publié un article à ce sujet concernant un projet de loi liberticide du net en France. J’avais expliqué pourquoi la mise en place d’un filtrage, même pour une cause qui pouvait sembler honorable, était le premier pas vers une possible dérive incontrôlable des ‘justiciers’ du Net.

Cette dérive, nous avons pu l’observer en Iran : là bas, un système similaire à ce qui est proposé en France est bel et bien mis en place, avec ses nombreuses conséquences fâcheuses. Tout d’abord, pour le citoyen (je sais pas si on les appelle encore comme cela !) ou le voyageur moyen, l’effet est direct, voici une petite liste des mesures prises :

• Censure de tous les sites comportant des mots comme ‘sex’ ou ‘politic’ : sûrement l’une des premières mesures prises par le gouvernement islamiste, cela étant directement interdit par le Coran (à la manière de la France avec la pédophilie). Nous avons entendu des histoires de professeurs/chercheurs effectuant une thèse sur la reproduction d’animaux se plaindre au recteur que la totalité des sources d’informations dont ils avaient besoin pour mener à bien leurs projet étaient censurées…

• Censure de tous les sites d’expression ou de partage : blogs, réseaux sociaux, site de téléchargement, etc. Pour cela, ils n’ont pas fait dans la dentelle : blocage simple et méchant des sites tel que blogger.com, over-blog.com, et tous ceux qui hébergent des blogs (même technique que ce qui est proposé en France pour les sites de pédophilie). De même pour Facebook, Twitter, et pour les nombreux sites de partage (FlickR et Picasa pour les photos, YouTube et Vimeo pour les vidéos, Google Docs et assimilés pour les documents, etc.).

• Analyse de tous les contenus transitant par le Net : sans doute le plus grave de tout cela. Un peu à la manière de ce qui est fait à la poste d’Iran, où lorsque l’on vient avec une lettre fermée à poster, ils l’ouvrent tout simplement, regardent dedans puis la referment en mettant des tampons “c’est bon” sur le scotch. Sur le net même technique : tout ce qui transite sur le net est analysé par la méthode dite dpi, Deep Packet Inspection. Exemple : vous êtes française en Iran pendant les élections présidentielles iraniennes, qui, probablement truquées, provoquent la colère des iraniens qui descendent dans la rue. Vous parlez tout naturellement de ces événements dans des mails à votre famille, tout en indiquant que pour vous tout se passe bien. Erreur ! Les autorités iraniennes, ne voulant pas qu’une telle nouvelle sorte de ses frontières, a mis des mots clés sous surveillance : vos mails les contenant, ils sont lus par des cyberpoliciers qui vous arrêtent ensuite et vous mettent en prison un an pour espionnage. Cette histoire n’est malheureusement pas inventée, car c’est celle de Clothilde Reiss, datant d’il-y-a deux ans environ… Tout cela pour dire qu’il est peu pertinent d’envoyer des nouvelles détaillées à sa famille pendant son séjour en Iran, tout étant analysé et potentiellement lu par n’importe qui…

Enfin, il ne faut pas dramatiser non plus, il est toujours possible de se connecter à tous les sites web en utilisant quelques astuces ! (Méthode non conseillée toutefois pour les véritables espions souhaitant envoyer les plans de l’usine militaire d’enrichissement d’uranium)
Pour accéder à notre blog, à notre page Facebook et tout depuis notre PC, nous avons utilisé un petit logiciel, qui ne nécessite pas d’installation, et qui fait office de proxy, c’est à dire qu’il crée une sorte de tunnel entre le PC et un autre endroit du monde. Ce logiciel s’appelle FreeGate et est gratuit. Pour les personnes se trouvant dans une zone qui pratique la censure, il sera peut-être difficile de l’obtenir alors voici un petit lien de téléchargement pour lé récupérer plus facilement ! (enlevez les XXX pour obtenir un exécutable en .exe normal).

freegate


Pour l’utiliser, c’est facile : lancez le logiciel, puis utilisez IE pour surfer !

Voilà pour cet article un peu geek, mais qui a une implication pour tout le monde. J’espère qu’avec le changement de présidence, la dérive liberticide du net français va s’arrêter ! :-)

InsideHDDSSD

Un SSD, quelle bonne idée !


On n’y pensait plus, mais nous avions équipé notre ordinateur portable de type netbook pas cher d’un disque dur SSD ; qu’est-ce que c’est que ça SSD ?

Ca veut dire Solid State Drive, et en gros c’est un disque dur, mais sans parties mécaniques. C’est une sorte de grosse carte mémoire.

En haut, un disque dur, en bas un SSS : plus de pièces mobiles, beaucoup moins fragile

Et pourquoi c’est mieux alors ?

Et bien tout d’abord c’est beaucoup plus rapide (avec le PC poussif qu’on a, démarrage en 20s au lieu d’une minute, puis à l’utilisation c’est nettement plus agréable) et puis surtout…

-> quand on fait tomber l’ordinateur par terre sur du carrelage parce qu’on a oublié de fermer sa poche dans le sac à dos, et bien il ne casse pas ! Du coup,comme évidemment ça nous est arrivé, et bien on a encore un PC qui fonctionne, même s’il est un peu cabossé. Ouf !

Si vous aussi vous avez un portable, que celui-ci contient votre travail ou les photos de vos vacances depuis 10 ans et que la sauvegarde n’est pas votre fort, alors un petit investissement dans un SSD peut-être ingénieux ! A bon entendeur !

Capture-2

Censure du net, les effets commencent déjà à se faire sentir !

La censure du net… On en parle pour la Chine et certains autres pays, on dit que ce n’est pas bien, etc…

En France, la question se pose aussi. En politique, on préfère cacher cela dans la notion de “Neutralité du net“, qui, en comportant aussi d’autres aspects, permet de camoufler un peu des mesures qui pourraient (et qui devraient) être interprétées comme de la censure. Je pense notamment à la loi LOPPSI (Loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure – si c’est pas du camouflage ça !), dont il est question ici ou . Les mesures que cette loi veut faire appliquer ne sont pas simplement un petit pas vers la censure : avec cela, c’est plutôt le passage d’une barrière qui est fait, car ensuite, le système en place, il n’y aura rien de plus facile que de faire évoluer la loi au fil des faits divers qui se produiront.

Ainsi, on ne nous parle aujourd’hui que de filtrer les sites pédophiles, et ceux-là seulement. La pédophilie est un sujet en vogue, dont, de plus, personne ne se targue d’en être un défenseur. Cependant, à la première occasion, le gouvernement pourra ajouter des critère pour filtrer (comprendre censurer) le net : exemple, si un policier meurt à cause d’un cocktail Molotov, alors pourquoi ne pas filtrer ce mot pour empêcher à d’autres personnes d’en trouver le mode de fabrication ? On peut ensuite enchaîner avec une secte un peu dangereuse, puis pourquoi pas parti ayant des idées un peu extrémistes, ou tout simplement un parti ayant des idées différentes ?

Ce n’est malheureusement pas une vision pessimiste de l’avenir d’internet en France, c’est une constatation de ce qui s’est passé dans d’autres pays, de manière analogue.

Cela étant, nous sommes sur un site de voyage, pas un site d’activisme n’est-ce pas ? Alors ? En fait, cet article fait suite à deux événements distincts, ayant une origine commune, vue précédemment :

  • Le premier, un mail d’un ami habitant la Chine, et qui ne peut visualiser correctement ni le site ni le blog, et qui n’a pas eu connaissance des mises à jour car Facebook, Twitter et consorts sont tout simplement totalement censurés
  • Le deuxième, c’est que nous sommes actuellement en Turquie, donc je souhaite mettre à jour la page d’accueil de notre site, qui indique que nous sommes encore en Grèce… Mais cela est impossible, les Google Sites sont semble-t-ils censurés ici… entre autre ! Un article sur la censure que je voulais lire semble lui aussi affecté :

Nous avions fait le choix du Pack Google pour la partie réseau du voyage : Google maps, Google Sites, GMail, Blogger, etc… (Ce choix est bien sûr sujet à une autre polémique, qui ne sera pas abordée cette fois-ci !) Cela fonctionnait plutôt bien jusqu’à présent : site fait rapidement, mises à jour sont pratiques et rapides, fonctionnalités intéressantes et nombreuses…

Nous commençons malheureusement à voir les effets indésirables de ce choix : d’une part, le géant américain n’a pas que des amis, surtout vers là où nous dirigeons, et d’autre part, le nombre d’utilisateurs de ses services est tel que dans le tas, certains correspondent aux critères de censure, qui est alors appliquée bêtement : blocage basique du sous domaine xxxxxx.google.com (sites.google.com dans notre cas), ou tout simplement du domaine lui-même (google.com)…

Nous préparons des moyens de tenir le blog à jour, mais cela nuira à la convivialité de l’outil et de son contenu, et donc à son intérêt premier…


Bref, pour sauver le blog, sauvons le respect de “la neutralité du web” ! 😉

Informez-vous, notamment via le principal site à ce sujet, la quadrature du web (http://www.laquadrature.net), qui milite pour informer les gens grâce à des actions que vous avez probablement vu (par exemple, black out du net en France, au moment d’HADOPI, avec cette bannière (ci-dessous) qui apparaissaient sur de nombreux sites)

HADOPI - Le Net en France : black-out