Archives pour la catégorie Le Voyage en Image

Petit village pittoresque en face

La Chine à vélo, c’est mieux par les montagnes !

Comment choisir son itinéraire à vélo en Chine ?

Nous l’avions un peu pressenti, mieux vaut éviter les plaines surpeuplées de la côte. Mais ce n’est pas tout : il faut éviter aussi au maximum tout ce qui peut ressembler à une plaine ou un plateau, car toutes les zones « accessibles » sont du coup très exploitées, ce qui signifie :

Lire la suite

MON_7808

Les bébêtes !

Sur notre route, nous avons rencontré beaucoup de voyageurs. Certains étaient en tour organisé. Nous les voyions dans leur petit van soviétique gris, souvent des groupes de quatre à six, allant d’un site à l’autre en un drop de moteur. L’un d’eux un jour nous a demandé si on ne s’ennuyait pas trop à vélo dans ces grandes étendues un peu monotones… Cela peut paraître justifié, mais…Que nenni ! Et oui, et au contraire, nous prenons sûrement plus de plaisir que les voyageurs motorisés-chronométrés, car voguer paisiblement apporte son lot d’avantages, en partie grâce aux animaux !

Lire la suite

MON_7835

Piste ou route ? Faites vos jeux !

Pays de pistes par excellence, nous nous sommes fait plaisir en Mongolie.Pour nous, le choix est clair et net : nous aurions volontiers laissé les dizaines de kilomètres d’asphalte autour des villes pour de la piste. Certes, on aurait pu rouler sur les pistes qui longent généralement les routes quand elles existent, mais bon, par facilité… cette facilité nous perdra !

Les pistes sont quand même plus rigolotes que les routes !

Parfois nous roulons sur des pistes 2×4 voies, impressionnant !
Et même que le sable c’est trop rigolo en vélo couché !
On se disait bien que les cailloux qu’on trouvait ressemblait à des pierres ponces, regardez derrière nous !

Ce qu’il y a de particulier en Mongolie, c’est que l’on trouve toujours des tas de pierres couverts de foulards bleus et de bonbons en haut des cols. Il s’agit visiblement de quelque chose de rituel associé à une religion d’ici. 😉 Nous n’avons pas beaucoup de renseignements à ce sujet, mais nous avons remarqué que les mongols s’arrêtent souvent pour faire le tour de ces espèces de totems et y jettent des choses…
Une des offrandes favorites reste la tête de cheval !

Elle est bien fraîche celle-là ! Par contre les gros flemmards, ils n’ont pas mis le tas en haut, ça monte encore après !

Et nous avons aussi roulé sur de belles bandes de goudron bien droites ! Heureusement, pour ne pas qu’on glisse trop là-dessus en sortant des pistes, parfois il y a suffisamment de nids de poule pour nous occuper et nous sommes devenu champions en slalom entre les ornières !

Seuls au monde ! Faut dire que cette route s’arrête au milieu de rien, et que pour y accéder il faut passer de méchantes montagnes sableuses…