CHI_2550

Les tables à thé

Et oui, dans la dégustation du thé, le mobilier est quasiment aussi important que la vaisselle. Alors en plus de jouer à la dînette, on le fait sur de véritables sculptures en bois massif !

Dans l’atelier, ce n’est pas très propre encore mais ça vous donne une idée de l’objet !

En dehors de l’aspect esthétique qui n’est pas forcément à la mode occidentale (voir même pas du tout !), les tables à thé ont une véritable utilité. En effet, comme le cérémonial conduit souvent à des « débordements » (comme vous avez pu le remarquer dans la vidéo sur le thé de l’article précédent), les tables sont conçues pour que les différents plateaux, inclinés ingénieusement, dirigent l’eau vers une petite évacuation. De cette façon, on peut déguster son thé tranquillement, à la chinoise, c’est-à-dire en en mettant bien partout !

Mais là encore, si nous commençons par le produit fini, voilà quelques explications sur la fabrication de ces mastodontes qui sont d’usage commun chez tout bon amateur de thé.

Guilhem n’est pas épais, mais les tables à côté sont tout de même impressionnantes !

Tout d’abord, les fabricants doivent faire pousser des arbres suffisamment énormes pour pouvoir y découper des bons morceaux d’une traite. Ce qui explique que nous ayons tant de fois longé des pépinières étranges où les arbres sont emballés dans du plastique ou de la toile noire. Nous n’avons pas très bien saisi la technique, mais les arbres exploités ne poussent pas en pleine nature mais dans des plantations bien ordonnées, où les arbres sont côte à côte, taillés de telle sorte que seul le tronc grossisse. Le bas de l’arbre est souvent entouré de briques, sûrement pour éviter que les racines ne poussent de côté.

Les arbres-troncs

Emballés dans du plastique

Les arbres, une fois qu’ils ont atteint une taille raisonnable (c’est à dire énormes !), sont découpés et envoyés dans des ateliers où ils découpent les billes, pour en faire tout sortes de choses : des tables le plus souvent, mais aussi des sculptures, ou parfois les deux en même temps. Il doit être très classe d’avoir un Bouddha intégré à se table de thé, nous l’avons vu souvent !

La bille, prête à être travaillée !